FLE - littérature: Matin brun - Franck Pavloff extraits 2 et 3

Publié le par La Prof

EXTRAIT 2

Au début, demander un pastis* Brun, ça nous avait fait tout drôle, puis après tout, le langage, c'est fait pour évoluer et ce n'était pas plus étrange de donner dans le* brun, que de rajouter putain con* à tout bout de champ*, comme on le fait par chez nous.

Au moins, on était bien vus* et on était tranquille. […]

 

*pastis = alcool jaune très clair          *à tout bout de champ = tout le temps (et trop)

*donner dans le = ici : utiliser            *bien vu =  beliebt

*putain con = (Schimpfwörter) interjection que les Français du Sud ajouteraient souvent à la fin de leurs phrases

 

3. Pourquoi le narrateur ajoute-t-il à présent l’adjectif « brun » après les mots ?

 




EXTRAIT 3

Et puis hier, incroyable, moi qui me croyais en paix, j'ai failli* me faire piéger* par les miliciens  […]

 

J'allais chez Charlie. Le dimanche, c'est chez Charlie qu'on joue à la belote*. […]

Et là, surprise totale : la porte de son appart avait volé en éclats*, et deux miliciens faisaient circuler* les curieux.

J'ai fait semblant d'aller dans les étages du dessus et je suis redescendu par l'ascenseur.
En bas, les gens parlaient à mi-voix.

- Pourtant son chien était un vrai brun, on l'a bien vu, nous !

- Ouais, mais à ce qu'ils disent, c'est que avant, il en avait un noir, pas un brun. Un noir.
- Avant ?

- Oui, avant. Le délit maintenant, c'est aussi d'en avoir eu un avant qui n'aurait pas été brun. Et ça, c'est pas difficile à savoir, il suffit de demander au voisin. […]

 

*j’ai failli = c’est presque arrivé                      * voler en éclats = zerspringen

*se faire piéger = in die Falle gehen             * faire circuler = herumgehen lassen

* la belote = un jeu de cartes

 

4. Pourquoi les gens parlaient-ils à mi-voix ?

 

5. Charlie était-il coupable ? De quoi ? Quelle a été la réaction de son entourage ?

 

6. Comment « l’État National » peut-il instaurer des réglementations de plus en plus sévères ?

 

7. Comment réagit le narrateur face à ce qui arrive à Charlie ? Pourquoi ?


Matin brun - Franck Pavloff - présentation
Matin brun - Franck Pavloff - extrait 1
Matin brun - Franck Pavloff - extrait 4
Martin Niemöller - Ich habe geschwiegen
La guerre aux sans-papiers et la guerre d'Algérie, un déshonneur total

Publié dans littérature et arts

Commenter cet article